Warning: include(../inc_header.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/b42bf856ea4040ff92354181540223e6/web/cp/espace_presse_communique_101015.php on line 9

Warning: include(../inc_header.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/b42bf856ea4040ff92354181540223e6/web/cp/espace_presse_communique_101015.php on line 9

Warning: include(): Failed opening '../inc_header.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.4/lib/php') in /home/clients/b42bf856ea4040ff92354181540223e6/web/cp/espace_presse_communique_101015.php on line 9

Communiqué de Presse

Publié le 10/10/2015

Un sondage mené par l'IFOP du 7 au 9 octobre auprès de plus d'un millier de personnes représentatives de la population, commandé par l'association d'intérêt général SOS Éducation et publié samedi 10 octobre révèle l'ampleur de l'opposition des Français à la réforme du collège.

61% des personnes interrogées se déclarent en effet opposées à la réforme. Chez celles qui affirment avoir pris précisément connaissance de son contenu, l'opposition monte à 72%, un chiffre voisin de l'opposition que l'on rencontre chez les enseignants (74% - sondage IFOP / SOS Éducation juin 2015).

Parmi les mesures envisagées dans cette réforme, la mise en place des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) est nettement contestée, avec 57% d'opinions défavorables.

Une large majorité (66%) s'accorde également à dénoncer la diminution des horaires de langues anciennes, y compris chez les sympathisants de gauche (58%).

Enfin, le refus de la disparition des classes bilingues ou européennes est quasiment unanime, à 87%.

Sur l'ensemble du panel, 65% des personnes interrogées jugent que cette réforme va "niveler par le bas le niveau global des collégiens"... même parmi les soutiens de François Hollande au premier tour de la présidentielle 2012, plus de la moitié (53%) anticipent une baisse du niveau !

L'appui à la mobilisation de ce samedi 10 octobre est donc sans ambiguïté : 63% des Français déclarent soutenir les manifestants (53% chez les sympathisants de gauche).

Au vu des récentes prises de position, non suivies d'effets, du Ministère de l’Éducation nationale sur la dictée quotidienne ou la lutte contre le décrochage, la parole de la ministre Najat Vallaud-Belkacem semble démonétisée : les deux tiers des Français ne lui font plus confiance pour assurer la transmission des fondamentaux (65%), lutter contre l'échec scolaire (66%), améliorer l'efficacité de l’Éducation nationale (67%).

L'association SOS Éducation, qui rassemble 60 000 parents d'élèves et professeurs, rejoint pleinement les inquiétudes exprimées dans ce sondage, et soutient la mobilisation du 10 octobre en rappelant ses propositions énoncées dans son "Pacte pour l'école" pour une véritable réforme du système scolaire : petitions.soseducation.org/pactepourlecole

Télécharger le sondage IFOP - SOS Education

Contact presse :
Stéphanie Baz, Responsable des relations avec les médias
stephaniebaz@soseducation.org, 01 45 81 22 67


Retour à la liste des communiqués

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER



Comme déjà 200 000 parents d'élèves, professeurs ou citoyens mobilisés pour sauver l'école, recevez gratuitement chaque semaine l'actualité éducative décryptée par SOS Éducation !


Cliquez ici pour fermer cette fenêtre et visiter le site de SOS Éducation.
Cliquez ici pour fermer cette fenêtre
et visiter le site de SOS Éducation.