Une réflexion sur “blog

  1. Généralisation du travail en groupe dans les établissements scolaires
    Les constats dans les familles qui m’entourent sont les suivants:
    – les enfants n’ont souvent pas de méthodes de travail
    – les moins bons élèves sont « perdus » car les meilleurs du groupe prennent les affaires en main pour ne pas être pénalisés. Les autres auront-ils compris les exercices?
    – lorsque le travail est réparti entre les différents élèves de niveaux disparates : les « bons » sont mécontents des résultats et des notes du groupe, les moins bons remontent leur note sans pour autant avoir forcément tout assimilé.
    – pour le travail à la maison, ce système est difficile à mettre en œuvre en raison du manque de disponibilité des parents pour organiser les rencontres nécessaires.
    – la plupart du temps les parents aident à organiser le travail, et s’impliquent pour une question d’efficacité . C’est souvent travail des parents, ou des intervenants professionnels , qui est en final noté par les profs. Et qu’en est-il des parents qui ne peuvent ou ne veulent pas s’impliquer? C’est ce que l’on appelle « l’égalité des chances? »
    – La mise en œuvre de telles méthodes par des enfants jeunes nécessite un apprentissage par les enseignants,
    Quelle formation les enseignants ont-ils eu , avec quel succès ? Quelle est l’efficacité d’un travail de groupe? Pour quel résultat?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *